LettreM


La LettreM, bulletin bimensuel dédié aux relations entre la France et les pays de la région Moyen-Orient Afrique du Nord, est diffusé aux clients de MESP par email.

La LettreM est destinée aux partenaires régionaux de la France et aux acteurs français (diplomatiques, militaires, économiques et culturels) présents sur la zone MOAN.

La LettreM commente et analyse l’actualité française sur la zone MOAN, avec l’ambition d’aider les partenaires de la France à mieux comprendre et interpréter ses actions et politiques actuelles.

La LettreM propose aussi aux partenaires français des pays arabes et de l’Iran une veille stratégique et opérationnelle de la zone MOAN

La LettreM s’articule autour des axes suivants :

  • Tendances

Une synthèse de l’actualité franco-régionale et une mise en perspective des signaux faibles

  • E-Diplomacy

Expressions diplomatiques sur la twittosphère

  • La France vue par les 24

La perception des actions et politiques françaises suivant un prisme arabe et régional

  • Grands contrats

Les enjeux commerciaux majeurs : BTP, Energie, Défense, Transports, Santé, Finances

  • Spotlight

La bourse des acteurs et des décideurs sur la voie Paris-MOAN

***

Des extraits du numéro 0, paru le 09/05/17, sont disponibles ici:

[button link=”https://www.mesp.me/wp-content/uploads/2017/05/MESP-LettreM-n.0.pdf” style=”download” window=”yes”]LettreM • Numéro 0 • 9 mai 2017[/button]

Ce premier numéro dont la parution coïncide avec l’inauguration du nouveau mandat présidentiel en France, offre, sur 15 pages, des analyses et commentaires axés sur le nécessaire recentrage de la politique française dans la région. L’idée d’une France “troisième voie” y est défendue dans un contexte géopolitique international et régional favorable.

Ce premier numéro s’attarde aussi sur les grands contrats, civils et militaires, intéressant, directement ou indirectement, les industriels et milieux d’affaires français.

Enfin, dans ce numéro, la LettreM propose également d’identifier des repères et des signaux faibles qui marqueront les actions de la France et ses intérêts sur la zone.

Scroll to Top